[Newsletter 245] Les 3 clés pour réussir ses formations à distance

le 07/09/2020

Former à distance est devenu la préoccupation n° 1 des entreprises et des organismes de formation. Cependant, le constat est qu’il n’est pas évident d’obtenir l’engagement des personnes formées. Ah bon ?

Le problème est pourtant simple : les apprenants veulent « être » formés, et pas « se » former. Et le contenu, aussi « sexy » qu’il puisse être, n’est pas un gage suffisant de réussite. La recette gagnante tient en 3 mots : légitimité, présence, accompagnement.

Légitimité

Ce n’est ni la forme, ni la sophistication, ni l’interactivité d’un contenu qui en fait un « bon » contenu. Un bon contenu doit posséder ces qualités :

  • simplicité de la formulation ;
  • progression en douceur ;
  • introduction et explication du vocabulaire spécifique ;
  • pertinence de l’approche pédagogique ;

mais surtout, il doit être « porté » par une autorité sur la matière traitée : un expert, un formateur, une institution… C’est une des raisons des succès des Mooc : avoir accès à un expert au travers de vidéos pédagogiques où il transmet son savoir.

La vidéo d’expert n’est pas l’unique façon de donner de la légitimité à un contenu : citer les sources, présenter les personnes ayant contribué à son élaboration, faire une introduction générale, proposer une synthèse et une reformulation par une personne connue sont d’autres approches pour donner de la légitimité à la formation à distance.

Ce n’est certainement pas une mascotte gesticulante et assénant des affirmations qui peut donner de la légitimité à une formation.

Présence

La formation distancielle est souvent mise en opposition à la formation présentielle, comme si distance était l’opposé de présence.

Or, l’antonyme de « présence » est « absence »,

et l’antonyme de « distance » est « proximité ».

Une des explications au relatif désintérêt des apprenants pour la formation à distance n’est pas qu’elle se déroule par écran interposé, mais qu’il y a « absence » (et pas distance) du formateur. Personne n’a envie de se former seul.

La présence du formateur peut tout à fait se dérouler à distance :

  • poster des commentaires, des compléments, poser des questions ;
  • réagir et provoquer des interactions entre apprenants ;
  • contacter individuellement les apprenants, par email, via la plateforme, par téléphone ;
  • fixer des rendez-vous synchrone ;
  • publier des contenus additionnels liés à l’actualité ;

Ce qui est important pour l’apprenant, c’est de ressentir la présence derrière l’écran d’une personne ou d’une équipe.

Accompagnement

« Je vais faire les courses au marché… »

Encouragement : « ah ! c’est bien, la famille te remercie, bon courage ! »

Accompagnement : « je viens avec toi, je t’aiderai à choisir les melons et les légumes pour aller avec le rôti. »

Vous saisissez la nuance ? :)

Comme pour toute promesse, le choix des mots doit être le reflet d’une réalité, pas d’un argument de vente. En formation, accompagner l’apprenant dans sa formation, c’est être disponible et à ses côtés pour l’aider à surmonter les difficultés qu’il va rencontrer lors de son apprentissage. Les feedbacks automatiques des plateformes qui décernent des « bravo », ou « bien ! » ou « vous y êtes presque, encore un petit effort » sont certes importants et peuvent contribuer à la motivation, mais ne remplaceront jamais 5 minutes de dialogue avec un tuteur pour comprendre une notion difficile ou réussir un exercice ».

Réussir la formation à distance, c’est s’impliquer dans les réussites des apprenants.

« Être présent sans être là, c’est possible. » — Max Planck


Les abonnés BEST et MAGIC peuvent écouter cette Newsletter en Podcast